Le marquis Filippo Berardi

Filippo Berardi, personnage clé dans l'histoire récente de la ville, naquit à Ceccano le 2 Mars 1830.
Frère du cardinal Giuseppe, Nonce Apostolique en Roussie et Ministre des Travaux Publiques du Royaume Pontifical, il sut profiter des avantages que cette parenté lui assurait. En 1860, après avoir commencé sa carrière financière dans le demain des voies ferrées, Berardi fut accusé d'avoir fomenté les révoltes des travailleurs, mais l'intervention du Pape en personne le fit disculper.
Ses idées innovatrices et libérales en peu de temps lui garantirent richesse et célébrité, au point qu'il réussit à relever toutes les propriétés de la famille Colonna dans la ville. Cela  était un fait de grande importance et qui bien témoignait son pouvoir et ses finances, si l'on considère que les Colonna possédaient des biens à Ceccano depuis plus que trois siècles et que même dans le Royaume Pontifical ils avaient une remarquable influence.
Grâce à ses amitiés dans les lieux du pouvoir, en 1861 Filippo Berardi réussit à faire traverser la partie baisse de la ville de Ceccano par le tronçon de voie ferrée qui relie Rome à Ceprano. Pour cette raison il y eut un renversement de l'urbanisation de la ville qui jusqu'à ce moment là était localisée autour de la zone du Château, San Pietro et Piazza Vecchia. 
Après 1870 Berardi étendit ses affaires à Rome et sa richesse augmenta. En plus de sa rente foncière, il disposait des produits de ses entreprises immobilières et financières. Dans une période de vingt ans il fit construire à Ceccano une fabrique de pâtes alimentaires, un moulin, des briqueteries et une papeterie. En raison de cela la quantité des travailleurs grandit. Ils n'étaient pas utilisés seulement dans l'industrie mais surtout dans le bâtiment, car le Marquis fit édifier la « Borgata » pour loger les expulsés des campagnes et les ouvriers du bâtiment, le Convitto Berardi pour héberger le collège et le lycée (des professeurs renommés, comme Giovanni Targioni Tozzetti y ont tenu des classes) et enfin le Palazzo Berardi, situé sur la rive droite du fleuve Sacco et projeté par l'illustre architecte Antonio Cipolla. Berardi fit aussi  réaliser, à ses propres dépenses, une autre conduite pour porter l'eau dans la partie baisse de la ville  et il fit restaurer par le même architecte Cipolla le Château des comtes, élevé et doté de crénelures.
Le panorama de la ville de Ceccano à la fin du XIXe siècle devait apparaître très suggestif : en haut le Château des comtes en style néo-gothique, sur un côté  le majestueux Palazzo Berardi, au centre le pont sur le fleuve Sacco dominé par deux fontaines en forme de lion et en face la Fontana dei Delfini, elle même créée par l'architecte Cipolla.
L'intense activité capitaliste permit à Filippo Berardi d'agrandir son influence et son pouvoir politique. En 1877 il reçut le titre de Marquis ; en 1880 il fut élu Député au Parlement et Sénateur deux années après; enfin en 1889 il fut élu Président du Conseil Provincial de Rome. Sa vie fut tragiquement coupée  le 8 Mars 1895 pendant sa visite de l'asile d'aliénés de la Lungara à Rome :  le Marquis fut assailli avec des coups de pioche par un fou qui le tua. Ses dépouilles mortelles reposent dans l'église de Santa Maria a Fiume à Ceccano. 

1873