Inventaire d'Honore III Caetani

 

À la fin du XIVe siècle déchoit la domination de la famille des de Ceccano, dont le dernier représentant connu est Antonio da Ceccano, vécu sous le pontificat d'Eugène IV (1431-1447).

 

Au XVe siècle Ceccano devient propriété des Caetani d'Aragon. En réalité, déjà à partir du XIVe siècle les Caetani avaient acquis des droits sur les propriétés des de Ceccano : en 1346, par exemple, Thomas de Ceccano avait assigné en dot à sa fille Marie, fiancée du noble Jacques Caetani, la moitié de la ville d'Arnara avec les droits et possessions relatifs. Un document de l'Archive Colonna (perg.  56 , n. 36) atteste que Thomas de Ceccano en 1353 nomma son procureur Pierre de Thomas da Giuliano pour signer une paix durable avec Nicolas et Jean Caetani. En plus, tous les deux s'engagèrent à ne prétendre rien pour les injures, offenses et dommages causés en précédence, ce qui témoigne, donc, d'une ingérence invétérée des Caetani dans les territoires des de Ceccano.

 

En 1491, à la mort de Honoré Caetani d'Aragon, comte de Fondi, les possessions de la famille Caetani, parmi lesquelles Ceccano, passèrent aux beau-fils Honoré III et Jacques Marie Caetani d'Aragon. Les Caetani perdirent la domination sur Ceccano vers 1496.

 

L'inventaire constitue une témoignage très utile pour connaître l'état du château à la fin du XVe siècle parce-qu'il décrit soigneusement sa structure, les biens contenus à son intérieur, les ordonnances et les propriétés de la cour. Il fut rendu publique par le dominus Marin, commissaire et procureur de Ceccano, dans le salon de l'église de Sant'Angelo, près du château, le jour 11 Novembre 1491, à la présence des témoins convoqués pour l'occasion.  

  

 

 

Pour lire le texte de l'inventaire consultez la page "Inventario di Onorato III Caetani" dans la version en Italien du site.

 

 

1862